DSCF3271Les environs d'Aurignac, cliché pris du haut du donjon.

« Dans la vie, vous avez besoin d'une conscience, pas d'une personnalité. La conscience est réelle, la personnalité est fausse. La personnalité est nécessaire à ceux qui n'ont pas de conscience. Si vous avez des yeux, vous n'avez pas besoin du bâton d'aveugle pour vous guider. » OSHO

      Pour ma quatrième visite chez Patrick Merguet, je décidé de passer un peu de temps dans le village médiéval de Aurignac. La période industrieuse de l'aurignacien m'intéresse pour voir comment on en est venu à notre système de pillages, de ravages, de massacres et de pollution généralisée. Je n'ai pas pu visiter le musée, car en cette saison, il n'est ouvert que le mercredi, le samedi et le dimanche de 14 h à 17 h. Cela s'est fait lors d'une autre visite, le 18 octobre 2015.

      Donc, pour la quatrième fois, je m'occupe d'améliorer mon niveau de conscience, ou plutôt de l'affiner, comme le précise Patrick Merguet. Pour cette fois, la séance est enregistrée sur dictaphone numérique. C'est bien pratique pour avoir accès à des notes sûres...

      La séance indigo commence par le bilan. Où en est-on ? Eh bien, on progresse. On est tout proche du point d'équilibre idéal de 80, puisque tout se situe entre 61 (oxygénation), 70 (immunité), 68, pour la pression des protons, 67 pour celle des électrons, et 75 pour deux autres critères que j'ai oublié de noter. Ce sont des chiffres pour le début de séance. A la fin, ils sont bien meilleurs (94 pour l'immunité en fin de la troisième séance, par exemple) ; puis, le corps reprend ses habitudes, sans revenir au plus bas niveau du départ qui était à 54. A la première séance, il avait fallu investir 39 minutes de traitement, 23 à la seconde, et seulement 14 à la troisième. On atteint de plus en plus vite le niveau requis. La vitalité cellulaire est au-dessus du nécessaire. C'est parfait, mon corps s'est remis en marche.

      Mais il y a encore des réglages à faire : en particulier les os du crâne qui ont bougé (bagarre à l'école), les vertèbres C3, C4, C6 (compression du nerf), C7 (fragilité du disque intervertébral). On retire aussi des tensions dans le dos : D7, D9, D12. Pareil pour la L5, qui souffre depuis longtemps. Il va falloir que je revienne voir l'ostéopathe, même si le traitement du SCIO me fait du bien.

      En dehors de la colonne vertébrale, mon premier risque est la régulation des sucres. Il me va falloir faire attention. De plus, je suis sensible aux radiations. Il me faudrait être au maximum à 100. Or, je suis à 237 pour le téléphone portable, 237 pour les rayons X, 223 pour les gamma ! Là, il est urgent de trouver une solution ! Précision :  le SCIO ne mesure pas des taux de radioactivité. Il mesure la réactance du corps face à ces produits. Un problème digestif a aussi été détecté, alors que sur le moment, je l'attribuais à mon entrecôte géante - os à moelle - frites - salade de la veille. Or, il est bien là trois jours après.

      Côté spirituel, mon système émotionnel bouge beaucoup. Reste cependant une énorme tristesse (150), de la soumission, de la frustration et même du ressentiment ; mais je suis perfectionniste et j'en suis fier (122) ! Toutes ces émotions sont en surface ; mais la vraie, celle qui me guide depuis les profondeurs, c'est la curiosité (39). Il me faudrait la développer encore, puisqu'il me manque des sujets à étudier pour l'exercer vraiment. Chez moi, le conflit d'identité est religieux. Il n'est pas solutionné. Par contre, mon aura est cette fois toute rose. Je suis dans le cœur généreux, mais sans possibilité de partage. dimanche 3 janvier 2016, test du démotivateur.fr : Ton aura est ROSE
Amour, sincérité, affection et générosité sont tes maîtres mots. Une aura rose indique que tu es parvenu à trouver un équilibre parfait entre ton existence spirituelle et ton existence matérielle. Tu aimes te sentir entouré de tes amis et de ta famille. Tu aimes aimer, et être aimé en retour, et tu détestes toutes les formes de conflits et de disputes. Tu prends soin de ton corps et tu diffuse une énergie positive et douce qui soigne et apaise ceux qui t’entourent. L’aura rose est très rare, et les personnes qui en sont pourvues sont d’une valeur inestimable...

      Concernant la famille, on progresse aussi. Ma sœur a été disculpée par mes filles qui ont parlé d'un épisode malheureux avec leur mère et me l'ont rapporté (le 1er janvier 1976). Ces échanges commencent à être fructueux, puisqu'elles comprennent bien la situation et me défendent auprès de ma mère.

      Ensuite, on regarde le poste colères, depuis ... ma conception ! Il y aurait eu un conflit émotionnel à la onzième semaine de gestation (fin octobre 1951), un trauma génétique à la naissance (mai 1952), des difficultés à 17 ans (1969), à 39 ans (1991) et à 54 ans (2006). Bouh, mis à part celui de mes 17 ans, je suis dans l'inconnu ; et encore, je ne me souviens que du plus court des deux rêves. La solution proposée réside en trois actes : 1 : laisser aller, 2 : se détacher pour ne pas rester fixé sur quoi que ce soit, et 3 : pardonner sans condition.

      Explications :

      Lorsqu'on commence une séance, on commence par une « calibration » : elle permet de créer pour chacun des clients et à chaque séance, une échelle de « réactance » : pour avoir le « 0 » on envoie les signatures énergétiques de l'eau pure, pour avoir le « 100 », ce sont les signatures énergétiques d'un mélange d'insecticides et de sucres. Ainsi nous avons notre « échelle » de mesure. Toutes les mesures suivantes seront effectuées à l'aide de cette échelle.

      Sont considérées comme normales des valeurs de réactance à un item/produit comprises entre 60 et 100. (je ne parle pas des valeurs électriques du départ qui sont gérées différemment et doivent être entre 80 et 100).

       Lorsque les valeurs sont < 60 on est en présence qqe quelque chose de chronique, quand > 100 on parlerait de qque chose d'aigu .

       "Concernant les énergies perverses auxquelles vous avez très fortement réagi : que ce soit des ondes électro-magnétiques (tél portable, écran d'ordi, rayonnement 50 Hz, rayons X, et même les rayons gamma ou bêta … ) ou de la radioactivité alpha , cela signifie tout d'abord une intolérance à ces rayonnements, c'est à dire qu'ils perturbent le fonctionnement normal de vos cellules et cela de façon importante (valeurs >>>> 100 !). Cela signifie également que vous avez été, (dans le passé même lointain, ou récemment), en contact avec ces produits/ondes. Par exemple, pour tous mes clients, les valeurs concernant la radioactivité alpha, bêta, gamma ont bondi quelques mois après Fukushima, et nos collègues américains nous avaient prévenu quelques temps auparavant, car ils avaient observé les mêmes changements. A ce moment là, les éléments radioactifs de l'atmosphère nous retombaient dessus et nous polluaient. Ils continuent d'ailleurs.
       Pour se débarrasser des éléments radioactifs on peut utiliser le miso (soja fermenté) ainsi que spiruline ou autre algue. Pour les autres ondes, on peut essayer de trouver une zone blanche ou se protéger par d'autres moyens. En tout cas, votre corps n'aime pas les ondes EM ni la radioactivité.

       Vous aurez remarqué qu'avec les valeurs que je vous donne, il n'y a aucune unité , donc c'est incompréhensible pour la criirad ou tout scientifique".

      Deux jours après,

      Je constate une douceur que je ne me connaissais pas. Mes pensées sont moins nombreuses et moins agressives. Ce calme nouveau est favorable à mon tempérament d'observateur.

      15 jours après :

     Concernant mon calme, oui, c'est mieux. J'ai plus la paix, au niveau mental. En plus, je monte moins dans mes tours et moins longtemps quand j'ai besoin d'énergie. J'ai plus de couple... Je laisse facilement aller. Rien ne me contrarie, en tous cas, pas ces jours-ci. Il faut dire, que la lecture de OSHO m'aide beaucoup. J'ai maintenant quatre bouquins de lui, mais j'en suis toujours au premier : être en pleine conscience. Je le lis à petites lampées. Je découvre une pensée nouvelle qui me va à la perfection. C'est un enseignement absolument indispensable, à mon avis.

P